Bathymétrie : que faut-il en savoir ?

Pour la détermination de la topographie du sol de la mer, les scientifiques procèdent à la mesure des profondeurs et du relief des océans. Ce procédé, encore appelé bathymétrie permet aux uns et aux autres de faire une cartographie des fonds marins. Plusieurs outils, dont les sondeurs qui envoient des impulsions sonores et reçoivent leurs échos, sont utilisés à cet effet. La bathymétrie est donc une science dont le fonctionnement repose sur des principes bien précis. Dans cet article, il s’agira de voir comment fonctionne cette science et de déterminer les avantages qui peuvent en être tirés.

Les principes et modes de fonctionnement de la bathymétrie

Pour mesurer les profondeurs sous-marines et déterminer le relief des fonds marins, ce sont les sondeurs qui s’utilisent le plus souvent en bathymétrie et en hydrographie. Ceux-ci ont pour principe l’envoi d’impulsions sonores vers les fonds marins à partir d’un bateau et l’écoute des échos que renvoient ces impulsions lorsqu’elles rencontrent des obstacles. C’est le temps qui s’écoule entre le moment où l’impulsion est émise et le moment où l’écho est reçu qui permet de déterminer la distance surface/obstacle.

Faut-il le préciser, ce sont les informations de salinité et de température des capteurs qui permettent de calculer la vitesse de propagation du son dans l’eau de mer. En réalité, ce sont 200 différentes ondes qui se propagent verticalement à partir du bateau où se trouve le sondeur. Les mesures réalisées dans le cadre d’une bathymétrie se font généralement sur une largeur correspondant à 3,5 fois la profondeur de l’eau. Ceci, du fait que les ondes qui se propagent directement sous le bateau parcourent moins de distance que celles émises vers les côtés.

Au moment de l’acquisition, le logiciel de bathymétrie se charge de corriger et de compenser l’inclinaison due aux mouvements du bateau, ce qui permet au final d’obtenir une carte en trois dimensions. Cependant, il faut noter qu’avant de pouvoir effectuer ces mesures, il est indispensable de suivre une formation bathymétrie ou une formation hydrographie.

 

Les avantages de la bathymétrie

Les technologies utilisées pour la bathymétrie et l’hydrographie permettent aux scientifiques de connaitre avec précision le relief des mers et des océans. Il en est de même pour la nature des fonds marins. En réalité, la puissance de l’écho envoyé au sondeur varie en fonction de la réflexivité du type de sol rencontré en profondeur.

Parlant de réflexivité du sol, il s’agit de sa capacité d’absorption ou de renvoi des ondes acoustiques. Par conséquent, l’écho que renvoie un fond marin vaseux sera plus faible comparativement à celui renvoyé par un sol sous-marin constitué en grande partie de roches. Ceci se remarque d’ailleurs sur l’image par des niveaux de gris.

En outre, les données concernant la profondeur et la nature des fonds marins issues d’une étude de la bathymétrie permettent une meilleure compréhension de la distribution dans l’espace des espèces pêchées. Ces derniers sont constitués principalement des invertébrés qui vivent sur le fond des cours et plans d’eaux. Par ailleurs, étudier les fonds permet également d’assurer d’une certaine manière la sécurité des marins. Cela leur permet par exemple de savoir si les eaux sont assez profondes pour l’utilisation d’un chalut sans risque de l’abimer.

Bouton retour en haut de la page